Dernière ligne droite !

Img 20190502 140110aLes lecteurs fidèles de la collection l’attendent avec impatience : la sortie du tome 8 de la collection « Des Millavois parlent aux Millavois », éditée au profit de l’association A Tous Cœurs… Tout sourire, les trois auteurs Arlette Bompart, Pierre Costecalde et Cédric Cadaux nous présentent aujourd’hui la première de couverture (en exclusivité !) « Ces comédiens amateurs rassemblés devant un décor de la Maison du Peuple représentant la place Foch illustrent parfaitement l’esprit de ce nouvel opus » explique Cédric Cadaux. Et de préciser : « Plus que jamais, nous avons voulu mettre au centre de notre travail la dimension humaine des récits, placer les Millavois sous les feux de la rampe, en quelque sorte.  Lorsque Pierre nous a proposé cette photo, nous l’avons choisie sans hésiter. A nos yeux, le symbole est fort. Ces personnes qui posent devant l’objectif semblent nous interroger sur ce que nous sommes collectivement devenus. »

Pour continuer sur la métaphore théâtrale, ce huitième et dernier tome « convoque » les Millavois d’antan pour un dernier rappel sur la scène. Et le casting est riche ! Jugez plutôt : le vaillant petit tailleur, tante Yvonne, Ernest Galzin (un chauffeur populaire), Un enfant de la Tine, l’hôtel Raymond V, mais aussi des métiers disparus, des rues revisitées… Bref, tous les ingrédients qui ont fait le succès de la collection seront réunis dans un ouvrage qui compte à ce jour 35 récits et plus de 300 pages. « Un record ! » reconnaissent les trois amis. « Mais il faut dire que nous y travaillons depuis 2 ans ! »

La sortie de ce huitième et dernier tome est prévue pour le mois de novembre. Cet événement coïncidera avec le dixième anniversaire de l’association A Tous Cœurs. D’ici là, l’équipe poursuit sa collecte jusqu’à la fin du mois d’août. Il est donc toujours possible de confier un souvenir, un récit, une photographie… N’hésitez donc pas à pousser la porte de la boutique d’A Tous Cœurs, 1 rue du Barry, le mercredi après-midi…

 

 

anecdotes millau histoire générosité

Vous devez être connecté pour poster un commentaire